Faire un premier pas vers le zéro déchet

29 Avr 2020 | + de lifestyle, Green lifestyle | 15 commentaires

zéro_déchet

Depuis quelque temps je prends de plus en plus conscience des impacts de l’Homme sur l’environnement. On pourrait même ajouter l’adjectif « catastrophiques » après impacts. Je m’intéresse beaucoup à ce sujet. J’ai alors eu envie de me pencher un peu plus dessus et de passer à l’action (à mon échelle).

Je suis donc en train de faire mes premiers pas ( 👶🏻) vers une démarche plus responsable. Mais (parce qu’il y a un mais), lorsqu’on veut s’orienter vers une telle démarche, on peut vite être débordée par la masse d’informations que l’on trouve sur internet. Ça a été mon cas. Beaucoup veulent changer leur façon de consommer mais ne savent pas par où commencer. C’est pour ça que ce petit article peut t’être très utile si, comme moi, tu veux commencer à faire attention à tes déchets.

⚠️ Disclamer, warning, attention tout ce que tu veux : je suis très très loin d’être parfaite. J’essaie petit à petit de tendre vers un mode de vie plus responsable et de réduire mes déchets mais j’y vais à mon rythme et je suis très loin d’arriver à un mode de vie totalement clean (et je ne sais même pas si j’y arriverais un jour). Je considère également que tous les efforts, même les plus petits, ont leur importance. Je ne supporte pas les gens qui te reprochent de ne pas faire assez bien ceci ou cela, de ne pas faire assez, ou de ne pas être TOTALEMENT clean. Ce genre de comportement sert simplement à buter et à décourager les personnes dans leur démarche plus qu’autre chose et renvoie une image négative du mouvement.

Définition du zéro déchet et quelques chiffres 

Le zéro déchet est une démarche visant à réduire au maximum sa production de déchets. Oui, logique. C’est comme le Port-Salut, c’est marqué dessus. S’orienter vers cette démarque induit donc forcément un changement de consommation.

Je voulais vous partager quelques chiffres tirés du livre « le Zéro Déchet – des conseils adaptés à votre rythme et à vos objectifs » de Camille Ratia :

  • Une personne jette chaque jour 1kg de déchets ménagers, soit 360kg par an par personne,
  • 200kg de déchets arrivent dans l’océan chaque seconde,
  • 300 millions de tonnes de plastique sont produits chaque année. Les prévisions sont de 2 000 millions de tonnes produites par an d’ici 2050,
  • Le plastique met en moyenne 450 ans à se « décomposer ». Il ne se décompose pas réellement mais se transforme en nanoparticules (donc beurk beurk beurk). 

Entre le Japon et la Californie (Etats-Unis), se trouve le 7ème continent : une énorme masse d’ordures piégée dans un gyre (= un tourbillon marin formé par les courants – je t’évite d’aller chercher sur Google car je ne savais pas ce c’était non plus). La zone s’étendrait sur plus de 1,6 millions de km², soit trois fois la taille de la France continentale. Elle a des conséquences catastrophiques sur l’écosystème marin. (Source : National Geographic). 

AH! Koh Lanta

Personnellement je trouve que ces données font froids dans le dos et amènent forcément à la refléxion sur nos modes de consommation.

10 pistes pour commencer à s’orienter vers le zéro déchet

  • Utiliser des sacs réutilisables (tote bag). Cela permet de refuser les sacs plastiques dans les supermarchés et dans les boutiques. On ne va pas refaire le débat, c’est bien connu que sac plastique = pas bien. 
  • Utiliser des cotons lavables à la place des cotons jetables. 
  • Remplacer les cotons tiges par des oriculis : testé et approuvé. 
  • Se servir d’une bouteille en inox ou en verre. Si tu n’es pas très confiante sur l’eau du robinet, tu peux utiliser un bâton de charbon pour purifier l’eau. Je ne peux pas dire ce que j’en pense car je n’ai pas encore testé. 
  • Fabrique tes propres produits lorsque c’est possible. Par exemple tes produits ménagers ou encore tes produits de beauté ou de soin. Il existe des tas de recettes sur internet ou dans des livres spécialisés.
  • Prépare toi même tes repas ou tes petites gourmandises sucrées (oui parce que faut pas les oublier) au lieu de les acheter toutes faites en supermarché. En plus c’est meilleur. 
  • Utilise des bee wraps pour remplacer les films étirables dans la cuisine. Je n’ai pas encore testé mais l’achat est prévu pour la fin du confinement. 
  • Fais du composte avec tes déchets organiques si tu as un jardin.
  • Utilise du savon solide 

Evidemment il existe encore des milliers d’autres façons de s’orienter vers du zéro déchet. Je t’ai parlé ici de la base des bases.  J’espère que cet article t’as plu (et pas trop déprimée à cause des chiffres que je t’ai évoqués). 😅

A LIRE AUSSI

Charlotte

Tu essaies de limiter tes déchets ou pas encore  ?

On se retrouve sur les réseaux sociaux : 

INSTAGRAM / PINTEREST 

Tu peux également épingler les images ci dessous sur Pinterest.
.
Faire un premier pas vers le zéro déchet
Découvre mes conseils pour commencer à réduire ses déchets
Découvre mes conseils pour commencer à réduire ses déchets
Découvre mes conseils pour commencer à réduire ses déchets
Découvre mes conseils pour commencer à réduire ses déchets
Découvre mes conseils pour commencer à réduire ses déchets

15 Commentaires

    • Cha m'a dit

      Je suis bien d’accord, c’est très récent de mon côté mais quand j’ai commencé à me renseigner sur le sujet je ne pouvais pas faire semblant d’agir comme si je n’étais pas au courant ☺️
      Des bisous

  1. cecilia_cherieblossom

    Les bâtonnets de charbon ne changent malheureusement pas le goût de l’eau ils ne font que la purifier … J’aimerais vraiment aimer l’eau du robinet mais ça ne passe pas je ne sais pas quoi faire 🙁

    Réponse
    • Camille

      Coucou,
      Je me permets de te répondre mais est-ce que tu la mets au frigo avant de la boire? En général ça enlève le goût 🙂

    • Cha m'a dit

      Oui certes, c’est vrai que quand on est sensible au goût de l’eau c’est un problème …

  2. Camille

    Hello,
    Super intéressant comme article! J’ai commencé avec les mêmes gestes que toi car ils sont faciles à mettre en place. Ma gourde isotherme m’accompagne partout depuis plus de 3 ans et ça fait un grand nombre de bouteilles plastiques sauvées! D’ailleurs, j’ai tellement rabâché le fait d’utiliser des bouteilles isothermes dans mon entourage que tout le monde en est équipé à la maison et la plupart des personnes de ma classe (j’en suis assez fière ahah)! Ce n’est qu’un petit geste mais comme tout, si chacun fait des efforts on peut réduire notre impact environnemental. Pour les produits fait maison, nous sommes surtout passés à la lessive, déodorant et baume à lèvre! Il y a d’ailleurs énormément de recettes sur Pinterest qui sont bien utiles!
    Belle journée à toi,
    Camille 🙂

    Réponse
    • Cha m'a dit

      Oui c’est vrai que Pinterest est une mine d’or à ce niveau là ☺️
      Belle journée à toi aussi

  3. Maïlys LD

    J’ai déjà commencé la démarche depuis environ 2ans. Mon premier geste a été les cotons réutilisables. Je fais mon propre démaquillant, de temps en temps mon propre dentifrice mais j’aime bien la facilité d’en acheter, on est passés au contenant en verre par contre. Le stop Pub est sur nos boîtes aux lettres depuis déjà 5ans car on est très peu consommateurs et ça nous a vite gonflés. J’ai aussi des bouteilles réutilisables, le problème c’est surtout en voyage parfois j’oublie d’emmener mes gourdes. Par contre, on utilise que l’eau du robinet. Il y a aussi les perles de céramiques pour purifier l’eau (ça marche aussi dans le lave-vaisselle d’ailleurs). Je fais ma propre lessive avec du savon de Marseille, et mon détachant est un bloc de savon d’Alep depuis toujours. Maintenant que mes savons de Marseille sont secs je vais arrêter d’acheter du savon liquide. Je fais le shampoing de mon chéri et je viens de commander du savon solide Umaï pour moi (pour nous aussi ensuite). Pour le lavage des vitres, de la cuisine, dégraissant, liquide vaisselle, lavage du sol, et nettoyant multi surface : tout au savon noir. Poudre pour le lave-vaisselle maison aussi. On a encore quelques contenant plastiques Tupperware mais ils commencent à rendre l’âme donc j’investirai ensuite dans des contenants en verre. J’ai encore du film étirable, de l’alu et du papier cuisson, qu’on a depuis environ 2ans et qu’on ne finit jamais puisqu’on ne les utilise pas. Le compost on a fait la demande pour avoir accès au composteur de notre résidence en janvier mais toujours aucun retour. J’ai aussi acheter des éponges lavables, des protections hygiéniques lavables, et on utilise et réutilise nos sacs kraft etc pour les courses. Je trouve qu’on a quand même encore énormément de déchets en tout genre mais bon, c’est toujours beaucoup moins qu’avant.

    Réponse
    • Cha m'a dit

      Ah je ne connaissais pas du tout les perles de céramique, je vais aller me renseigner là dessus, merci pour l’info. ☺️ Le savon noir c’est vraiment le top c’est vrai ! C’est vraiment génial tout ce que tu as mis en place, bravo ☺️

  4. Morgan Caradec

    Trop bien toutes ces petites idées ! J’ai déjà fait des pas vers pas mal de ces produits mais je prends mon temps, je pense quand même que chaque petit pas amènera à changer les choses 🙂 Mais merci pour les chiffres en début d’article c’est intéressant d’en savoir plus ! Bisous 🙂

    Réponse
    • Cha m'a dit

      Je suis bien d’accord avec toi, chacun son rythme, chaque geste compte. 😊

  5. Nabrisa Dias

    Merci pour cet article, je pense que je vais commencer d’être plus rigoureuse avec les sacs réutilisables et commencer par chercher aussi des cotons réutilisables 🙂
    Ton article m’a motivé ^^
    Bonne soirée 🙂

    Réponse
    • Cha m'a dit

      Ah contente que mon article ait pu te motiver 😁

  6. Oriane

    Top cet article, j’essaie aussi petit à petit de me mettre au zéro déchets. J’utilise déjà les sacs réutilisables et j’aimerais faire mes propres produits ménagers. Par contre je n’avais jamais pensé aux autres idées que tu donnes, il faudra que j’essaie de les mettre en pratique aussi ! 🙂

    Réponse
    • Cha m'a dit

      C’est top ! J’espère que cet article t’a aidé alors 😊

Laisser un commentaire